Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /DATA-MD30/a/s/s/assific_co/yoo2013/plugins/content/youtubeembed/youtubeembed.php on line 49

HAITI Ecole Saint Louis de Gonzagues

Écrit par Super User le . Publié dans pluri_annuel

21 juin 2014

Plus de 4 ans après le séisme qui a ravagé Haïti, c'est enfin l'inauguration de l'école Saint Louis de Gonzague. Deux représentants d'ASSIFIC étaient invités à ce moment particulièrement émouvant. Dans son discours, c'est d'abord aux milliers de donateurs que le président d'ASSIFIC s'est adressé.
Les efforts de chacun ont porté leurs fruits , et aujourd'hui cette magnifique école de 18 classes, aux normes anti-sismiques et anti-cycloniques est enfin fonctionnelle. MERCI à VOUS TOUS

  • Plaque commémorative
  • Une plaque remise pour ASSIFIC
  • Plaque remise aux représentants d'ASSIFIC
  • Coupure du ruban
  • L'assemblée assistant au discours
  • Discours du responsable de l'école
  • Intermède musical
  • Discours du représentant des élèves
  • L'architecte et l'ingénieur sont aussi remerciés pour leur travail
  • L'ingénieur supervisant l'ensemble des chantiers
  • Pause musicale
  • Coupure du ruban par le président et le vice-président d'ASSIFIC ainsi que le directeur de l'école
  • Discours du directeur de l'institution Saint Louis de Gonzague
  • Discours de la présidente des parents d'élèves
  • L'assemblée
  • La façade de l'école reconstruite
  • Vue de l'arrière du batiment
  • Entrée principale
  • L'une des 18 salles de classe

 

Lundi, 28 avril 2014

Jour  de bénédiction, jour de grande joie ! Après des années d'attente, les petits Saint-Louisiens occupent leurs nouveaux locaux. Bravo et merci à tous ceux qui ont oeuvré pour une si belle réalisation. Tout n'est pas terminé, mais nous espérons toujours.
 
Frère Lamy Directeur de l'école Saint Louis de Gonzague

Télécharger le texte :

 

Février 2014

Après des mois d'attente et de difficultés, le chantier de reconstruction de l'école Saint-Louis de Gonzague arrive à une étape très importante : Les 18 classes sont achevées. Même si les abords de ces classes restent à aménager et à sécuriser avant que les enfants puissent rejoindre ces nouveaux locaux, c'est aujourd'hui une grande satisfaction pour ASSIFIC et pour les responsables de l'école qui avaient été si marqués par le séisme de 2010. Avant même l'inauguration, nous formulons un immense MERCI pour toute l'aide apportée par vous tous donateurs et amis.

 

Au mois d'octobre, l'entrepreneur nous avait assuré que les bâtiments seraient remis pour la fin de décembre pour permettre une inauguration à la rentrée de janvier. Comme vous le voyez, on est encore loin de cette inauguration. La qualité ne rime pas ici avec la rapidité...

 

_

 

Fin octobre 2013

Ci-dessous une vidéo de présentant le chantier de l'école Saint Louis à Port au Prince en Haïti (fin octobre 2013)

Septembre 2013 : Lepoint sur les travaux de la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues en Haïti

  • Fermes métalliques en fabrication sur le chantier

  • Vue principale des bâtiments F, G et H

  • Vue du bâtiment A

  • Compactage du remblai

  • Pose d’une charpente de classe

  • Charpente posée sur une classe

  • Façade principale

  • Façade principale 2

  • Façade sud

-mai-juin-juillet : coffrage et coulage des murs

 

- juillet-août : décoffrage des murs

 

crépissage des murs, remblai et coulage des sols

 

soudure des charpentes

 

- août septembre : pose des charpentes en cours

 

L’échéance est encore retardée mais les travaux avancent.......

 

 

Août 2013 :
Onzième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues : Enfin du béton....

Le précédent rapport a montré la mise en place des coffrages spéciaux. Les murs ont commencé à sortir de terre en cette fin du mois de mai. Comme ces murs font plus de quatre mètres, le coulage s’opère en deux fois, d’abord un peu plus du tiers de la hauteur, ensuite le reste jusqu’en haut des murs. L’opération a donc lieu en deux fois par bâtiment, soit en deux journées éloignées d’une quinzaine de jours pour pouvoir préparer le coffrage de la partie supérieure (colonnes, bordures des fenêtres et des portes). Le béton est apporté par plusieurs toupies, aspiré et réparti par la goulotte mobile, puis vibré sur place pour bien remplir les coffrages. Le décoffrage est réduit, on peut commencer très vite le crépissage. Fin juin, deux bâtiments de classe sur trois étaient coulés entièrement, le troisième étant prévu la première semaine de juin pour la phase supérieure des murs. En juillet, coulage du bâtiment administratif puis des toilettes.

 

CLIQUER sur le logo pour lire le rapport

 

 

Ci-dessus quelques photos des travaux à l'école Saint Louis de Gonzagues en Haïti.

Une vue depuis l’est : bâtiment principal à gauche de la photo

Bâtiment isolé de classes à droite au fond

Deux vues depuis l’ouest : bloc toilettes et bâtiment principal

Bâtiment principal à droite.


Un troisième bâtiment a été partiellement coulé cette semaine (1ère semaine de juin 2013)
Un premier bâtiment de classe sera entièrement coulé (murs) cette fin de semaine (2ème semaine de juin),Tous les murs des bâtiments des classes et de l’administration seront coulés pour début juillet.

Ce qui laisse de l’espoir pour le 22 septembre !

Au Réseau Mennaisien français (Réseau en France, Angleterre, Italie, en Afrique de l’Ouest et en Polynésie française), via ASSIFIC, a été confiée la délocalisation et la reconstruction de l’école primaire St-Louis-de-Gonzague qui avait été complètement détruite au centre de Port-au- Prince.

 

 

Mai 2013 :
Dixième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues : Les coffrages sont en place

Le coffrage avance bon train, les colonnes d’angle des murs et de bordures de portes et fenêtres sont en train d’être ferraillées. Ensuite, elles seront coffrées de manière classique. Et il restera à recevoir le béton.

Finition du chantier : fin septembre 2013
En fonction de la date de redémarrage, l’entreprise prévoit de livrer le bâtiment pour le 22 septembre. C’est serré comme délai ! Les charpentes métalliques sont en cours de fabrication en atelier, en parallèle avec le travail sur le chantier.

 

CLIQUER sur le logo pour lire le rapport

 

 

Avril 2013 :
Reprise du chantier

Nous venons d'apprendre l'arrivée d'un premier container de coffrages sur le chantier de la reconstruction de l'école St-Louis-de-Gonzague à Delmas, Port-au-Prince (Haïti) ; les travaux sont donc repartis ! Espérons que tout va désormais se poursuivre rapidement et que les autres containers vont arriver à bon port !!!

 

 

 

Janvier 2013 :
Neuvième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Finition du béton des fondations pour les deux bâtiments restants, ... Nous n’attendons plus que les coffrages qui n'en finisent pas d'arriver... entre l'Inde et Haïti !! Décidément les contre temps sont contrariants !! Mais ne désespéros pas, eux aussi attendent !!

Cliquez sur le logo pour ?????O??º??lire le 9éme rapport

Pour la 3ème année, ASSIFIC fait appel à ses donateurs pour terminer la Reconstruction

Depuis janvier 2010, plus d’un million d’euros ont été collectés pour cette construction. 680 000 € sont déjà envoyés, et bientôt 120 000 €. Il manque encore 70 000 € pour reconstruire les 18 classes. ENORME !!

 

 

Octobre 2012
Huitième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues


Béton et ferrailles ont fait leur apparition

Situation des travaux :
Après le creusement des fouilles, une couche de ciment a été déposée sur l’ensemble du remblai. Le ferraillage des poutres de fondation a commencé..

Cliquez sur le logo pour lire le rapport

Septembre 2012
Septième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues


Creusement complémentaire des fondations

Situation des travaux :
Après plus de trois mois d'arrêt, les travaux ont redémarré. Cliquez sur le logo ci-dessous pour lire le septième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues.

Cliquez sur le logo pour lire le rapport

Des dizaines d’ouvriers s’activent avec pioches, brouettes, camions, compacteuse… Mais, pour le moment, on ne voit que des tr?????O??º??ous : les fouilles des fondations. Pour deux bâtiments, un remblai de roches et de sable a été tassé. Le béton sous les fondations devrait commencer la semaine prochaine. Les fondations proprement dites seront commencées en octobre. Les murs s’élèveront à partir de début novembre. Le chantier est long et large : le bâtiment de façade fera 110 m de longueur. A l’arrière, un bloc de toilettes et un bloc de 6 classes. La plan montre les bâtiments en cours de construction.

Cliquez sur les images pour les agrandir

/td>

Février 2012:
Sixième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Cliquez sur le logo pour lire le rapport

Situation du chantier :
Le nivellement et le déblaiement sont terminés pour les trois blocs prévus. Les deux premiers bâtiments ont été placés puis encadrés par une rambarde qui permet de garder les positions. L’excavatrice a creusé les fosses pour les fondations suivant le schéma proposé par Dynamique Concept (Paris). La finition des fosses, jusqu’à un mètre, se réalise à la main.



Position du bâtiment de gauche


Position du bâtiment de droite


Janvier 2012:
Cinquième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Le jeudi 22 décembre 2012, le contrat a été signé avec l’entreprise Design1 pour le lancement effectif des travaux.

Le terrassement a commencé le jeudi 5 janvier après les fêtes. Le Nouvel An est la Fête de l’Indépendance et le 2 la Fête des Aïeux (=les héros de l’indépendance). On commence à voir le positionnement des fondations.


 

 


Cliquez sur le logo pour lire le rapport

 

Novembre 2011 :
Quatrième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Le lundi 7 novembre, a démarré l’installation du chantier de construction de l’école : cabane de chantier(photo ci-dess?????O??º??us), clôture, accès camion… On attend avec impatience les engins de nivellement....

 


Cliquez sur le logo pour lire le rapport

Septembre 2011 :
Deuxième rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Ce rapport présente la situation d’ensemble de l’immobilier à St-Louis de Gonzague au moment où se prépare la rentrée 2011, prévue le 3 octobre.


Cliquez sur le logo pour lire le rapport

 

Mai 2011 :
Premier rapport sur la reconstruction de l'école Saint Louis de Gonzagues

Le Frère H?????O??º??ervé Zamor chargé de mission par ASSIFIC pour la reconstruction de l'école nous livre son premier rapport.


Cliquez sur le logo pour lire le rapport

Cliquez sur l'image ci-dessous pour l'agrandir

Mars 2011 :
Après un an de récolte de fonds, remet un premier chèque à l'association des frères de Ploërmel.

Un premier chèque de 100 000 € vient d'être remis au frère Hervé Zamor, responsable des frères de Ploërmel en Haïti et président de l'association SLG-FIC. " Cet argent va permettre de débuter des travaux, notamment l'étude des sols et le nivellement », précise Gilbert Guihaire, trésorier de l'ONG. L'objectif : ouvrir les portes de l'école début janvier 2011. " C'est ce que l'on espère en tout cas », indique Hervé Zamor.


image?????O??º?? OUEST FRANCE

La nouvelle école va être construite sur un nouveau terrain qui appartient à l'association, le site de Delmas. Un dossier a été monté avec des partenaires locaux afin de faire fonctionner une entreprise haïtienne. " La reconstruction de l'école se fera de plain-pied et non sur plusieurs niveaux comme elle l'était auparavant. C'est plus sûr. Le bâtiment devra aussi répondre aux normes antisismiques et anticycloniques », signale Hervé Zamor.

Dix-huit classes vont être construites. à l'époque, 900 élèves fréquentaient chaque jour l'établissement. " Il y a maintenant une plus forte demande. On espère pouvoir accueillir jusqu'à 1 200 élèves avec cette nouvelle école. » Sur le site, vivent encore 6 000 réfugiés. " Nous discutons avec eux pour leur demander de partir. C'est difficile mais avant, il y en avait 15 000. On avance », remarque le frère. Il ajoute que la nouvelle école Saint-Louis de Gonzague sera la première à être reconstruite, en dur et de façon pérenne, à Haïti depuis le séisme.

L'article de Ouest-FranceICI

Février 2011 :

Prévisions de reconstruction
Les travaux de reconstruction prévus pour l’école St Louis de Gonzague sont les suivants :
- 18 classes,
- Un ensemble administratif,
- Un minimum de sanitaires.

Cet ensemble permettra un fonctionnement à l'identique de ce qui existait avant le séisme

 

Pose de la première pierre de l'école Saint Louis de Gonzagues
Ce week-end, le deuxième cycle a posé la 1ere pierre de l’école fondamentale, en présence du Frère Hervé Zamor et de M. Gilbert Guihaire, Trésorier d’Assific. Celui-ci nous exprimé l’affection et la solidarité des Français pour le peuple haïtien et pour les élèves sinistrés. Il a salué aussi les efforts encourageants faits sur le terrain ou sur les décombres pour répondre, tant soit peu, aux besoins des écoles. >>> Tout le monde est désormais en marche, et les Haïtiens les premiers !

 

Janvier 2011 :
D
ossier de presse présentant le projet et résumant la situation

Fin 2010 : Qu’est-ce qui a été fait ?
Où en est-on ?

Tout d’abord, UN IMMENSE MERCI au nom de tous les jeunes d’Haïti et de nos confrères là-bas, pour ce que vous avez déjà réalisé pour l’aide à la reconstruction en Haïti, suite au séisme qui a frappé l’île le 12 janvier dernier.

Tout d’abord 50 000 € ont été directement versés pour terminer l’année scolaire, payer les fournitures scolaires et les salaires des enseignants.
Puis ASSIFIC, avec le comité de coordination haïtien a recherché la meilleure solution possible pour une reconstruction durable
parasismique et anticyclonique.

Nous aurions souhaité que les choses se déroulent plus rapidement mais nous devons
tenir compte de plusieurs réalités :
--> Il y a tout d’abord la nécessité de trouver des fonds supplémentaires, car une reconstruction définitive et durable demande un financement qui va audelà de ce que ASSIFIC a pu récolter, soit 700 000 € (particuliers, associations, établissements, municipalités, congrégations), mais encore bien loin d’être suffisant pour financer le projet retenu.
--> Nous avons la volonté d’arriver à convaincre quelques gros bailleurs de fonds financiers pour nous aider à réaliser ce projet. C’est indispensable !
--> Ensuite, nous voulons construire pour les jeunes d’Haïti, une école pérenne et pas simplement provisoire. Nous travaillons à ce projet en plein accord avec les ?????O??º??représentants du comité de coordination qui s’est constitué sur place et avec lequel nous sommes très régulièrement en contact.
--> Cependant les partenaires, telle la Fondation de France, privilégient des reconstructions par des entreprises locales. Même si ce point de vue est tout à fait louable, la démarche fait face à divers problèmes :
--> entreprises locales très sollicitées sur place,
--> le matériau de base manque sur place, il faut faire venir de l’extérieur,
--> des plans qui n’offrent pas toutes les garanties de structures parasismiques et para cycloniques,
--> Pour finir, il faut prévoir le déplacement des populations actuellement réfugiées dans des campements aménagés sur le terrain à construire. Plus de 5000 personnes y vivent encore dans des conditions précaires mais sécurisées.
--> Il faut tenir bon dans nos dialogues avec nos partenaires locaux comme avec les organismes financiers. L’argent récolté ne doit pas être dispersé. Ces fonds propres seront précieux lorsque toutes les conditions seront réunies pour garantir une reconstruction fiable et durable.

En 2011, il nous faudra continuer notre générosité pour
parvenir au bout de la reconstruction de St Louis de Gonzague.
Nous compterons encore sur vous !

Le site de la future école St Louis
Courant 2010 : Actuellement, que se passe-t-il ?
Pour terminer l’année scolaire 2009-2010 (jusqu’en juillet), des tentes avaient été installées par UNICEF.
Puis prévoyant les grosses pluies et les cyclones à venir (déjà réalité), les tentes sont au fur et à mesure remplacées par des structures en bois.
C’est ainsi que la rentrée se fait sur le terrain de Delmas où se retrouvent désormais les petits et les grands de St-Louis-de-Gonzague.
"Le rush " de la première semaine d’octobre et du week-end passé nous a valu une pre?????O??º??mière semaine de classe encourageante…
… Mais il reste tellement à faire !
N’oublions surtout pas : Men anpil chay pa lou ! Chacun a apporté sa forte dose de bonne volonté pour cette reprise forcée.
L’esprit de famille a supplanté les nuisances de cette rentrée retardée qui semblait pourtant hâtive.
Un grand coup de chapeau ! D’abord et surtout à tout le personnel d’entretien qui n’a pas compté les heures et les jours supplémentaires de cette première semaine sans dimanche. Le sourire des ménagères dans la poussière, - jusqu'à lundi matin, quelques minutes avant le son de cloche - et les blagues des aux ouvriers - menuisiers, charpentiers, peintres, maçons – qui, de jour ou de nuit, ont couru le marathon de cette rentrée. Ils mettaient tout leur coeur à l’ouvrage !
A l’ingénieur Jean Péan : supervisant les travaux du mur de clôture et des abris pour le 3e cycle et le Secondaire, Ensuite aux membres de la Direction qui se sont ingéniés jusqu’à dimanche après-midi, pour caser, ranger et décorer (pour les petits) le plus de classes possible, jusqu’à la chapelle, et sur les galeries, Aux élèves qui ont bien joué leur rôle, au cours de la semaine, acceptant de bon coeur les limites imposées par la cohabitation et l’occupation des terrains de jeux et de sports.
Aux parents impatients de la reprise des cours, sachant que les lacunes de la dernière année ne faciliteront pas l’apprentissage de la nouvelle. Aux membres de la Fondation des Anciens de St-Louisde- Gonzague (ASLG)…
Aux instituteurs-trices et professeurs qui ont accepté roulis et tangages des classes qui encaissent les ressacs les unes des autres. Belles occasions de multiplication des pains pour une foule.
Les dernières photos de Frère Edris montr?????O??º??ent l’évolution des constructions. Les abris de l’UNICEF pour les 1er et 2e cycles montent lentement.
La première série de neuf abris ou dix-huit classes est occupée au fur et à mesure : lundi et mardi par les cinq 7es et les quatre 9es, mercredi par les cinq 8es.Lundi 18, les quatre Troisièmes retrouveront leur 3e Cycle; ils laisseront la chapelle aux Terminales C et D.
Les élèves de Seconde B et C laisseront le bruit de la cafétéria pour la chaleur de la tente, dans l’attente de la deuxième série d’abris, en panne de bois pour le moment.
Lentement la vie reprend … pas comme avant. éprouvante, elle reste belle, nous crient les petits qui gambadent un peu partout, et les nombreux ouvriers qui plantent notre nouveau décor. De 14 h 00 à 16 h00, les élèves pourront utiliser les rares terrains de jeux ; le Secondaire, les lundis et mercredis ; le 3e cycle, les mardis et jeudis.

Voir les autres PROJETS 2014